Comprendre les questions de genre – Les discriminations liées au genre dans la vie professionnelle

Accueil / Comprendre les questions de genre – Les discriminations liées au genre dans la vie professionnelle

PRÉSENTATION

La formation se propose d’aborder les notions fondamentales des études de genre afin d’interroger le contexte professionnel, associatif ou militant de chacun.e. En quoi le traitement du genre féminin propre à notre contexte social et historique influence-t-il nos pratiques ? Comment se traduit-il dans nos comportements quotidiens ? Que faire des relations de pouvoir ? S’agit-il seulement de les renverser ?
L’approche en sciences sociales et la mise en perspective historique permettent de questionner la façon dont ces discriminations sont actives dans nos associations, le travail social, ou au sein de nos collectifs. À partir de ce constat, il s’agira d’envisager ensemble des pistes de transformation.

 

OBJECTIFS GENERAUX

  • Définir et différencier les notions de sexe et de genre.
  • Prendre conscience de ses propres représentations et pratiques. Apprendre à repérer et identifier les dominations, et en particulier les inégalités et/ou les dynamiques de genre dans nos quotidiens et milieux professionnels.
  • Mieux prendre en compte le genre dans son approche professionnelle et avec son équipe. Comprendre les impacts des discriminations basées sur les représentations en matière de sexe et de genre.
  • Imaginer des moyens de lutte contre ces discriminations.

MÉTHODE

Des exercices pratiques alterneront avec des apports techniques ou théoriques. Ces exercices porteront sur des situations concrètes proposées et choisies par les participants, en rapport avec leurs expériences professionnelles passées et présentes. Les apports théoriques sont essentiellement d’ordre méthodologique et seront articulés à des éclairages précis issus de sciences humaines : sociologie, histoire, philosophie, entre autres.

 

LES FORMATRICES

Cécile CASEN est licenciée en philosophie (Paris 8), titulaire d’une maîtrise d’histoire (Paris I), diplômée de Science Po Paris et docteure en science politique (Paris III). Sa thèse a porté sur le Movimiento Al Socialismo, le parti politique bolivien qui a conduit Evo Morales à la présidence de son pays. Elle a enseigné les sciences politiques à l’Université de Paris III puis à celle de Clermont-Ferrand. Passionnée par l’enseignement et les sciences sociales au sens large, ses recherches ont plus particulièrement tourné autour des questions d’identité et de multiculturalisme. Sa vie a pris un virage avec la création de la compagnie la fêlure en 2014. Depuis, elle continue d’enseigner tout en pratiquant la performance.

Blandine VOINEAU est un artiste nomade. Performeuse, elle pratique aussi bien le corps que la voix. Parallèlement, elle développe une activité d’accompagnement, administration et structuration de projets associatifs. Elle migre de l’événementiel à la performance, de la formation à la comptabilité, des mondes de la culture à ceux de l’éducation populaire. Licenciée en musicologie (Aix-Marseille), elle obtient un Master de médiation culturelle de l’art (Aix-Marseille), puis un Master en Sciences de l’Éducation (Séminaire Itinérant Acteurs et Entrepreneurs Sociaux du Réseau des CREFAD et des cafés associatifs). Sa recherche porte alors sur le leader féminin dans les associations. Ce que le monde associatif nous apprend des leaders paraîtra en mai 2018 dans la collection Crefad Documents.

DURÉE : 14 h.

PUBLIC VISÉ : permanents associatifs, acteurs sociaux, animateurs, formateurs, accompagnateurs, responsables d’actions collectives.

PRÉ-REQUIS : aucun, cette formation est ouverte à toute personne motivée et curieuse.

NOMBRE DE PARTICIPANTS : Entre 6 et 20.

MODALITÉS D’ÉVALUATION/CERTIFICATION : évaluation orale (à chaud) et écrite (à froid). Une attestation de formation est délivrée à chaque participant.

COÛT DE LA FORMATION : Demander un devis

PROCHAINES SESSIONS

17-18 novembre 2018