« Argile, Masque, transfiguration » L’argile comme vecteur de la présence corporelle de l’artiste

Accueil / « Argile, Masque, transfiguration » L’argile comme vecteur de la présence corporelle de l’artiste

PRESENTATION

  • de l’argile au geste
  • du geste au masque
  • du masque à la transfiguration

L’argile comme vecteur de la présence corporelle de l’acteur S’enduire de terre est un acte initiatique que l’on retrouve chez tous les peuples, la terre s’avère un déclencheur libératoire et créatif. Un corps recouvert de terre passe étrangement dans un arrière monde pour devenir une sorte de corps transfiguré, entre sculpture et fantôme.

Se recouvrir de terre, c’est aussi paradoxalement se laver de tout un monde artificiel et culturel pour soudain se retrouver dans un face à face, jouissif et originel. Ce travail en aveugle va amplifier notre sens du toucher et de la « proprioception » en général. En développant le toucher c’est avant tout la question du temps et de l’instant présent que l’on vise. Comme le disait Aristote le Touché est bien le fondement de l’âme.

Cette formation est un processus d’enseignement artistique expérimental basé sur la terre et le corps. Il cultive un vocabulaire kinesthésique et développe la conscience du masque et de la transfiguration pour ouvrir nos capacités créatives dans le domaine de l’Art de la Performance. Cette approche multimodale joue avec l’utilisation du corps et de la terre.

OBJECTIFS GÉNÉRAUX OU PERSPECTIVES DE GAIN ESCOMPTÉES

1• Développer les compétences de présence corporelle de l’artiste

  • Découvrir l’argile, explorer sa matière, expérimenter son corps comme sculpture
  • Réflexion sur la fonction du masque, masque en mouvement
  • Explorer une intention profonde à travers la transfiguration

2• Enrichir sa culture plastique et gestuelle

  • Pratiquer l’expérimentation aveugle ; développer la présence somatique
  • Développer le corps kinesthésique afin de « ressentir » l’autre dans son mouvement.
  • Se mettre en lien avec ses choix, sa puissance et sa liberté créative

MÉTHODE

Des exercices pratiques alterneront avec des apports techniques ou théoriques. Ces exercices porteront sur des situations corporelles proposées et choisies par le formateur. Les apports théoriques sont essentiellement d’ordre plastiques et seront articulés à des éclairages très précis issus de son expérience.

 

FORMATEUR

Olivier de Sagazan est peintre, sculpteur et performeur. La performance « transfiguration » est la mise en évidence par l’argile et à travers son propre corps, l’annihilation de son identité et le devenir d’un processus artistique. Dans un mouvement inquiétant et profond, le corps se meut dans un devenir hybride, devenir-autre ou devenir-soi, brouiller les frontières entre l’homme et l’animal pour se demander encore : qu’est-ce que le corps ? Qu’est-ce que la chair ?

Olivier de Sagazan a exposé et performé en Europe, aux USA, en Chine. On peut le trouver autant sur scène que dans des films : Samsara de Ron Frick, Channel Zero de Nick Antosca . Dans un vidéoclip avec Mylène Farmer, FKA Twigs, De Sagazan a collaboré avec Nick Knight et Gareth Pugh et bientôt dans les films: Discarnate de Mario Sorrenti et The Mute de Bartosz Konopka.

 

DURÉE : 16h

PUBLIC VISÉ : Cette formation s’adresse aux artistes des arts de la scène : danseurs, comédiens, circassiens, conteurs etc., à toute personne souhaitant poursuivre sa formation d’artiste ayant déjà un niveau d’étude ou une expérience dans ce domaine.

PRÉ-REQUIS : Avoir un expérience dans le mouvement ou les arts visuels.

NOMBRE DE PARTICIPANTS : 15 maximum

COÛT PÉDAGOGIQUE : Demander un devis

HÉBERGEMENT : Disponible sur le lieu du stage (15€/ nuit, places limitées)

PROCHAINES SESSIONS

9-11 juillet 2018